Surveillance en télétravail : le prochain dilemme du manager face aux logiciels traqueurs ?

Capture d’écrans toutes les 5 minutes, mouchard de clavier, chronométrage du temps de déconnexion… Aux Etats-Unis, la vente de logiciels de surveillance capables d’espionner à distance les salariés en télétravail a explosé. Un moyen selon les utilisateurs de préserver la productivité. En France, ces mouchards sont interdits sans l’accord explicite des salariés. Qui peut jurer…