Assurance chômage : pourquoi 1,2 million de personnes pourraient perdre des droits

Un document de travail de l’Unedic que RTL s’est procuré, liste les trois effets négatifs de la réforme pour les demandeurs d’emploi impactés : des droits plus longs à obtenir, un temps d’indemnisation plus court et un montant d’allocation plus faible. La moitié au moins des futurs chômeurs indemnisés pourraient y perdre.